La démocratisation des nouvelles technologies transforme de nombreuses industries. C’est notamment le cas avec la Big Data, dont l’expansion est exponentielle et le potentiel sans limite.

Les coûts de collecte des données diminuent de manière sensible et la puissance de l’informatique est augmente. le traitement de grands volumes de données est enfin à la portée des différents secteurs d’activité.

Voici 4 secteurs qui vont subir une transformation très rapide, grâce à la Big Data.

La gestion des ressources en eau

En janvier 2019, la filière française de l’eau et l’Etat ont signé un contrat de filière portant sur le déploiement de cinq projets de stimulation et de modernisation de la gestion de l’eau. Au nombre de ces projets, on retrouve la massification des données de l’eau (Big Data), un projet visant à stimuler l’émergence d’algorithmes de prédiction dans un cadre authentifié et sécurisé.

Les algorithmes prédictifs qui seraient créés, concerneront le renouvellement des infrastructures, l’anticipation des événements extrêmes comme les sécheresses et les inondations. On parle aussi d’une meilleure visibilité sur le traitement apporté aux eaux usées et aux eaux potables dans le milieu naturel. Les populations seraient ainsi mieux informées sur la qualité de ces eaux.

Le secteur de la santé

Le secteur de la santé connaît de profondes mutations avec l’implémentation des smartphones et autres objets connectés. Avec ces nouveaux gadgets, la Big Data et l’Intelligence Artificielle permettent désormais de s’auto-diagnostiquer. Les médecins et les robots intelligents peuvent désormais procéder au séquençage de génomes individuels et à leur comparaison dans des vastes bases de données.

Cela leur permet de prédire les probabilités de contraction d’une maladie particulière par un patient. On pourrait aussi anticiper sur la meilleure manière de soigner ces affections dès leur apparition. Si l’on combine les informations collectées par les capteurs biométriques, on pourrait même empêcher la survenue de la maladie et ainsi étendre l’espérance de vie.

De plus, ces services seront probablement gratuits pour les consommateurs. Il y a de fortes chances que leur développement soit financé par les assureurs. Ces derniers ont un fort intérêt vis-à-vis des technologies qui améliorent la santé de leurs clients.

La finance

Encore un peu de temps, et les conseillers clientèle seront remplacés par des intelligences artificielles. Ces systèmes seront en mesure de trier des dizaines de milliers d’entreprises pour faire des recommandations appropriées à leurs clients. Le suivi du profil personnel de chaque client sera plus pointu tandis que celui du marché permettra d’ajuster les portefeuilles en temps réel.

N’oublions pas que ces IA sont déjà capables d’effectuer des transactions boursières en quelques secondes et de réaliser des prédictions de revenus à partir de plusieurs milliers de points de données. C’est la fin de l’ère des intuitions en matière d’investissement.

 Les assurances

Certains assureurs comme Progressive proposent déjà des réductions aux clients qui acceptent de placer des appareils de surveillance dans leur véhicule. Grâce à ces appareils, l’assureur est en mesure d’identifier les bons et les mauvais conducteurs. Ce qui l’aidera dans la fixation de ses coûts de service en fonction du risque représenté par chaque client.

Une mesure similaire est en cours d’implantation chez les assureurs santé. Les clients ayant des modes de vie sains, bénéficieront d’une assurance à coût réduit. L’assureur se basera sur le rythme cardiaque du client, sa pression sanguine et son niveau d’activité pour déterminer sa bonne santé.

Nous pensons aussi aux véhicules autonomes sans pilote qui sont moins enclins aux risques d’accidents. Enfin, les assureurs n’auront plus besoin de dépêcher des agents pour vérifier si les incidents domestiques répondent aux conditions d’assurance. Ce rôle sera réservé aux capteurs de données et aux satellites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *