Le président de la République Emmanuel Macron a donné sa huitième allocution le lundi 12 juillet à 20 heures. Que faut-il en retenir ? Extension du pass sanitaire, vaccination obligatoire pour le personnel soignant, accélération de la vaccination, tests PCR payants… Retour sur l’annonce d’une série de mesures.

Extension du pass sanitaire aux lieux culturels, bars, restaurants, centres commerciaux…

Avec la menace de la quatrième vague et du variant Delta, le président de la République a orienté son allocution sur la situation sanitaire du pays. L’une des grandes mesures annoncées est l’extension du pass sanitaire. Pour se rendre sur les « lieux de loisir et de culture » de plus de 50 personnes à partir du 21 juillet, il faudra détenir un pass sanitaire, c’est-à-dire un test PCR négatif au Covid-19 de moins de 48 heures ou une preuve de vaccination complète. Le pass sanitaire sera aussi étendu dès le mois d’août aux bars, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, EHPAD, trains et avions.

Retour de l’état d’urgence en Outre-Mer

Dans les territoires d’Outre-Mer, la situation sanitaire s’est fortement dégradée. Par conséquent, l’état d’urgence sanitaire a été déclaré en conseil des ministres en Martinique et à la Réunion. Le couvre-feu fait son retour dans ces deux zones.

Vaccination obligatoire pour le personnel soignant

L’annonce de cette mesure est déjà très controversée : Emmanuel Macron veut rendre obligatoire la vaccination pour le personnel soignant et non soignant exerçant dans les hôpitaux, cliniques, maisons de retraite et EHPAD, de même que pour les professionnels et bénévoles travaillant auprès des personnes âgées, à domicile ou non. La date limite pour la vaccination est le 15 septembre. Après cette date, des contrôles et des sanctions pourront avoir lieu : les soignants non vaccinés « ne pourront plus travailler et ne seront plus payés », a précisé Olivier Véran, ministre de la Santé.

Le projet de loi pour cette mesure sera examiné le 20 juillet en commission à l’Assemblée nationale puis dans l’hémicycle entre le 21 et le 23 juillet. L’adoption définitive, s’il passe, devrait être à la fin du mois de juillet.

Quid de la vaccination obligatoire pour le reste de la population ? Emmanuel Macron y pense :« en fonction de l’évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français. Mais je fais le choix de la confiance et j’appelle solennellement tous nos concitoyens non vaccinés à aller se faire vacciner dès aujourd’hui au plus vite », s’est-il exprimé.

Toujours à propos du vaccin, le président de la République a également évoqué l’administration d’une troisième dose de vaccin pour contrer la progression du variant Delta et d’autres variants.

Accélération de la vaccination et campagne de rappel vaccinal à la rentrée

Au début du mois de septembre prochain, une « campagne de rappel » pour le vaccin sera lancée pour les personnes vaccinées en janvier et février. « Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre », a expliqué le président de la République. En outre, des campagnes de vaccination « spécifiques » seront menées auprès des collégiens, lycéens et étudiants du pays.

Actuellement, entre 35 et 35 millions ont reçu au moins une dose de vaccin et presque 27 millions sont entièrement vaccinées en France.

Des tests PCR payants à partir de l’automne

Cette annonce n’est guère surprenante puisqu’elle avait déjà été évoquée auparavant : les tests PCR deviendront payants à l’automne en dehors d’une prescription médicale, « afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests ».

Les contrôles aux frontières sont renforcés

À partir de cette semaine, les contrôles aux frontières sont renforcés « pour les ressortissants en provenance des pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non vaccinés. »

Économisez jusqu’à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *