REPORTAGE

Pour les magasins, le premier bilan de la réouverture après des mois de fermeture est plutôt bon. Depuis le 19 mai, le secteur de l’habillement enregistre notamment de très bons chiffres. Mais pour d’autres, horlogerie, parfumerie ou bijouterie, la reprise a été plus timide. Ces secteurs comptent donc beaucoup sur la Fête des mères de dimanche pour se relancer.  

Dans ce magasin de jeunes créateurs du 11e arrondissement de Paris, les clients se sont fait plutôt rare à la réouverture. Mais depuis quelques jours, Monika sent les prémisses de l’effervescence, avec la quête du cadeau idéal pour la Fête des mères. “On a principalement mis les bijoux en avant, on a aussi des petites pochettes rigolotes, des coussins pour les intérieurs des maisons”, décrit-elle, montrant aussi “les bouquets de fleurs qu’on propose à chaque fois comme idée cadeaux pour la Fête des mères”.

La reprise sera-t-elle pour ce week-end ?

Juste à côté, Léa vend des savons faits mains et naturels. Elle aussi a vécu le calme plat les premiers jours. “Je pense que les gens avaient plus envie d’être un peu dehors et de se balader plutôt que d’acheter du savon”, sourit-elle. Mais elle aussi est convaincue que ce week-end sera l’heure de la vraie reprise, et a installé un mur entier de coffrets cadeaux.

“Vous allez avoir les cadeaux comme ceux-ci qui sont déjà tout prêts avec des produits à l’intérieur, mais aussi les furoshikis, qui sont une tradition japonaise”, décrit-elle encore. “Le principe est de faire votre petit cadeau dedans. On vous l’emballe d’une façon assez sympa, et le principe est que la personne qui le reçoit refasse un cadeau avec. C’est vraiment une histoire de continuité pour éviter le suremballage.” Et les furoshikis seront, elle l’espère, l’un des produits phares vendus ce week-end.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *