Le mercredi 19 mai prochain, les règles sanitaires changent pour la France ! Au programme : couvre-feu repoussé à 21 heures, réouverture des bars, restaurants, commerces non-essentiels et lieux culturels… On vous récapitule tout en attendant la prochaine étape de déconfinement le 9 juin prochain.

Couvre-feu

Pour cette deuxième phase de déconfinement, le couvre-feu sera repoussé à 21 heures à partir de ce mercredi (contre 19 heures auparavant).

Commerces dits « non-essentiels »

Pendant le troisième confinement, les commerces et rayons de supermarchés dits « non-essentiels » avaient été contraints à la fermeture. Ils pourront être rouverts à partir du 19 mai, mais une distanciation sociale de 8 mètres carrés par client devra être respectée. Cette règle est également valable pour les centres commerciaux.

Restaurants, bars, hôtels

De nombreux Français attendre la réouverture des restaurants et bars. À partir de mercredi, ces lieux pourront à nouveau être fréquentés à hauteur de 50 % de leur capacité et six par table maximum. Les établissements pourvus d’un espace extérieur pourront s’affranchir de cette règle mais devront installer des séparations entre chaque table. Quant aux hôtels, ils pourront rouvrir leurs restaurants intérieurs, mais seulement dans le cadre de séjours incluant les repas.

Toutefois, ces règles sont encore trop restrictives pour certains restaurateurs, surtout en considérant la capricieuse météo de ce mois de mai. « Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel, mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu’il pleut ? Impossible », s’est exprimé le chef Philippe Etchebest au JDD. D’autant plus que seulement « 40 % des restaurateurs en France ont une terrasse ».

Enseignement supérieur

Les universités et autres établissements d’enseignement supérieur pourront reprendre leurs activités en accueillant les étudiants sur place à 50 %. Ils sont également encouragés à passer des autotests. Les étudiants et membres du personnel auront à disposition gratuitement cinq autotests par personne et pourront en avoir plus si besoin.

Jusqu’à présent, les étudiants étaient limités à un jour maximum par semaine en présentiel sur la base du volontariat et en respectant une jauge de 20 %.

Culture et loisirs

Côté culture et loisirs, de nombreux lieux pourront également rouvrir. C’est notamment le cas des cinémas, qui pourront rouvrir leurs portes pour une capacité d’accueil de 35 %, capée à 800 personnes maximum. Deux fauteuils libres devront séparer chaque spectateur ou groupe. Les théâtres pourront aussi rouvrir avec les mêmes conditions.

Du côté des musées, la réouverture pourra être faite en respectant une distanciation sociale de 8 mètres carrés par personne. Les bibliothèques pourront rouvrir avec un maximum d’un siège sur deux. Pour les festivals, ils pourront reprendre en respectant une jauge de 35 % avec un maximum de 1 000 personnes assises.

Enfin, les parcs zoologiques en plein air pourront rouvrir avec une jauge de 50 %, et les casinos avec une jauge de 35 %. Pas de réouverture pour les parcs d’attraction pour le moment, cependant (la date prévue est le 9 juin).

Activités sportives

À partir du 19 mai, les activités sportives collectives en extérieur seront autorisées jusqu’à 10 personnes et sans contact. Les salles de sport ainsi que les piscines couvertes pourront aussi ouvrir mais seulement pour les publics prioritaires (écoles, périscolaire, sportifs de haut niveau). Les établissements sportifs en extérieur (stades, piscines…) pourront accueillir jusqu’à 1 000 personnes assises pour une jauge à 35 % de leur capacité. Du côté des compétitions, elles pourront être organisées sans contact pour les amateurs et pour 50 personnes maximum.

EHPAD

Le 12 mai dernier, la ministre déléguée chargée de l’autonomie, Brigitte Bourguignon a annoncé qu’à partir du 19 mai, les résidents des EHPAD, USLD et résidences autonomie profiteront « comme le reste de la population générale, de la possibilité de voir leurs proches et du respect de leur liberté d’aller et venir ». Les mesures restrictives n’interviendront non plus après l’apparition d’un cas de Covid-19 chez les résidents, mais de trois cas. Les accueils de jour pourront quant à eux rouvrir, même s’ils ne disposent pas d’une entrée séparée.

Cérémonies, mariages, lieux de culte, funérailles

Pour les lieux de culte, cérémonies de mariage et de pacs, le nombre maximal de visiteurs sera d’une personne par emplacement sur trois, disposées en quinconce entre chaque rangée. Dans le cas des mariages, la jauge autorisée est de 35 % de la capacité d’accueil du lieu de réception. Enfin, les cérémonies funéraires pourront accueillir jusqu’à 50 personnes.

Économisez jusqu’à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *