Le groupe Mulliez, qui détient entre autres les enseignes Auchan, Pimkie et Jules, va fabriquer dans le nord de la France des jeans bon marché et produits de manière écologique. Ultra moderne, l’usine emploiera peu de main d’œuvre et misera sur des machines semi-automatisées.

Qui a dit qu’on ne pouvait pas fabriquer des vêtements bon marché en France ? Le groupe Mulliez – qui détient les enseignes Auchan, Pimkie et Jules – va construire une nouvelle usine à Neuville-en-Ferrain, dans la métropole lilloise. Elle fabriquera 410.000 jeans par an, de manière la plus écologique possible et commercialisés entre 40 et 60 euros pièce. 

Une centaine de salariés travailleront dans l’usine. “On a moins d’employés, moins de collaborateurs pour produire. On projette une usine 4.0 avec un certain nombre de tâches qui seront semi automatisées”, explique Christian Kinnen, chef de projet. 

Un volume d’eau drastiquement réduit

La production se fera en fonction de la demande, afin de limiter le volume d’invendus et de réduire l’empreinte environnementale. Le délavage aussi sera opéré de manière écologique. “Le délavage d’un jean consomme en général 80 litres d’eau. Dans notre usine, ce même jean ne représentera qu’une consommation de deux litres d’eau”, précise le chef de projet. 

Un projet salué par Olivier Ducatillon, président de l’union des industriels du textile dans les Hauts-de-France. “Bravo, on ne peut qu’applaudir. Continuons à être encore vertueux pour aller plus loin et utilisons des matières locales.” Car le coton utilisé par Mulliez, lui, est importé d’Asie ou de Turquie. Les jeans représenteront pour le moment moins de 6% de la production totale des enseignes du groupe Mulliez. Ils seront commercialisés début 2022. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *