Un après le tout premier confinement, il reste difficile d’évaluer l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’assurance. Au mois de mars, le bilan de la Fédération française de l’assurance faisait état de la perte de solvabilité des principaux acteurs, mais la publication récente de leurs résultats montre que leur chiffre d’affaires est stable ou en hausse.

Une sinistralité en chute libre

Un élément résiste bien à toutes les conclusions : les assureurs des particuliers ont économisé sur le versement des cotisations. La baisse des sinistres a été réelle l’année dernière, en particulier en auto, moto et habitation, conséquence des restrictions de déplacements. À titre d’exemple, la mortalité routière a chuté de plus de 20% l’année dernière, et le nombre de points sur les permis n’a jamais été aussi haut.

À l’issue du premier confinement, il y a un an, on estimait à deux milliards d’euros cette économie sur les assurances auto, moto et habitation. Ce que la FFA avait toutefois mis en lumière, c’est qu’une partie de ces réserves ont été mobilisées pour indemniser les professionnels, contraints pour nombre d’entre eux à la fermeture administrative.

Toutefois, les nombreux procès intentés par ces derniers en raison du non-versement des indemnisations pour pertes d’exploitations tendent à montrer que tout ne leur est pas revenu. Pourtant, la FFA affirme bien que les indemnisations des professionnels ont progressé fortement en 2020. 

Des assureurs peu impactés par la pandémie

Il semblerait en tout cas que la couverture des professionnels n’ait pas entaché le bilan des assureurs, si l’on en croit le classement des assureurs auto et MRH réalisé par l’Argus de l’assurance récemment. Selon le magazine, les principaux groupes apparaissent peu impactés par la pandémie au regard de leurs résultats.

Parmi les vingt premiers assureurs proposant des produits multirisque habitation (MRH), aucun n’a vu son chiffre d’affaires diminuer entre 2019 et 2020. Même constat en auto, branche au sein de laquelle seulement trois assureurs sur les vingt premiers affichent un chiffre d’affaires en baisse.

À l’inverse, certains rares assureurs sont même en croissance sur douze mois. C’est le cas de BNP Paribas Cardif, avec une progression à deux chiffres en MRH. Mais en haut des classements sur ces deux produits, les podiums bougent très peu.

Le podium des assureurs bouge très peu

En auto, c’est le groupe Covéa (MAAF, GMF, MMA) qui reste en tête en termes de chiffre d’affaires, malgré une baisse de 2,5% entre 2019 et 2020. Derrière, les places sont stables : Axa reste deuxième avec une croissance de chiffre d’affaires d’1,8%, et la Macif ferme le podium avec une progression plus notable : +4,1%.

Du côté de l’assurance habitation, c’est également le groupe Covéa qui demeure en tête, avec une croissance sur le produit MRH de +2,6% en 2020, par rapport à 2019. En deuxième position, c’est le groupe Crédit agricole Assurances qui gagne une place avec une très forte croissance du chiffre d’affaires : +7,6%. L’assureur Groupama perd lui une place, et finir troisième avec une évolution de +1,1% sur un an en 2020.

Place Assureur Chiffre d’affaires en auto en 2020 Évolution entre 2019 et 2020
1 Covéa 3 822 000 € -2,5%
2 Axa 2 438 000 € +1,8%
3 Macif 2 105 000 € +4,1%
Place Assureur Chiffre d’affaires en MRH en 2020 Évolution entre 2019 et 2020
1 Covéa 1 909 000 € +2,6%
2 Crédit Agricole 1 215 000 € +7,6%
3 Groupama 1 172 000 € +1,1%

Économisez jusqu’à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *