INFO EUROPE 1

“Les Français ont envie de bouger et notre seul objectif est de les accompagner dans cette envie”, martèle Christophe Fanichet. Invité de La France bouge, lundi sur Europe 1, le PDG de SNCF Voyageurs a détaillé la manière dont l’offre de trains allait progressivement s’accroître dès la fin des restrictions de déplacements inter-régionaux liées au Covid-19, pour atteindre une quasi-normalité au moment des ponts de l’Ascension et de la Pentecôte. 

“Nous avons réouvert l’ensemble de nos ventes”

“Aujourd’hui, vous avez à peu près 4 TGV sur 10 qui circulent, un Intercité sur deux et 8 TER sur 10”, détaille le responsable. “Dès le 3 mai, nous remontons cette offre de transports pour que les Français puissent voyager où ils le souhaitent”, affirme-t-il. “Pour le 7 mai, nous aurons 8 TGV sur 10, puis pratiquement tous nos trains sur les grands week-ends de mai.”  

Les billets pour ces trajets peuvent d’ores et déjà être réservés, selon Christophe Fanichet. “Lorsque le Premier ministre a fait ses annonces sur la mobilité des Français [la fin du périmètre de 10km pour les déplacements, ndlr], nous avons réouvert l’ensemble de nos ventes”, explique-t-il. “Tous les trains sont déjà affichés, vous pouvez réserver tous vos trajets, y compris ceux de juillet et août.” 

Des billets toujours annulables jusqu’à trois jours avant le départ

Mais les Français ont-ils suffisamment confiance pour faire des réservations alors que demeurent des inconnues, comme la date précise de réouverture des commerces, bars et restaurants ? “On commence à voir un frémissement. Hier, on a vendu 150.000 billets de train, ça recommence tout doucement”, répond le PDG de SNCF Voyageurs, précisant que tous les trajets réservés sont toujours annulables sans frais jusqu’à trois jours avant le départ. 

Quant aux tarifs appliqués, “toutes les destinations sont aujourd’hui à très petits prix”, assure Christophe Fanichet, promettant de nouvelles “offres canon” dès le 1er juin. Le responsable indique par ailleurs que tous les trajets estivaux réservés le sont avec une place attitrée : “Il n’y aura pas de surréservation.”

Quid des règles sanitaires en période de chassés croisés ? 

“Depuis le 11 mai 2020, toutes les règles que nous appliquons sont très bien respectées”, veut rassurer Christophe Fanichet avant les ponts du printemps et les vacances d’été, synonymes de grande affluence en gare et dans les trains. “Les voyageurs et les cheminots ont à cœur que se soit le plus sûr possible, et ça va se poursuivre.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *