Avec 31 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, le secteur du bricolage cartonne. La croissance par rapport à 2019 est de 13%. Un excellent chiffre réalisé grâce aux confinements qui ont encouragé les Français à faire quelques travaux chez eux. 

La filière du bricolage a le vent en poupe. Avec 31 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, le secteur est en plein boom. Une croissance de 13% par rapport à 2019, du jamais-vu. Le secteur a bénéficié d’un “effet Covid-19” car avec les confinements, les Français ont passé beaucoup de temps à la maison. “On voit de très bons résultats pour la peinture notamment avec 22% de croissance, ou encore pour la décoration, +16%. Mais il a fallu que les gens s’équipent aussi et c’est d’ailleurs l’outillage qui a la plus grande croissance, avec +28% sur un an”, explique sur Europe 1 Caroline Hupin, directrice générale de la Fédération des magasins de bricolage. 

Explosion des ventes en ligne

Le secteur a réussi à attirer un nouveau public dans ses rayons, souligne Thomas Bouret, directeur général de Leroy Merlin. “Il s’est vendu quasiment un pot par minute sur notre réseau depuis mars 2020”. “Cela montre bien qu’on a conquis un nouveau public. En l’occurrence, plutôt les jeunes, sur la tranche d’âge entre 18 et 30 ans.”

Un nouveau public, plus jeune et plus connecté, qui s’est aussi tourné vers la vente en ligne. Le leader européen sur le marché est Français puisqu’il s’agit de l’enseigne Mano Mano. L’entreprise a doublé de taille en un an, avec 100% de clients en plus par rapport à 2019.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *