Depuis le 1er janvier, la réforme du « Reste à charge zéro », ou « RAC 0 », ou encore du « 100% Santé », est entrée pleinement en vigueur, avec l’inclusion des audioprothèses. Désormais, une gamme de ces appareils, dite de « classe 1 », sans reste à charge pour l’assuré, doit être proposée par tous les audioprothésistes. Mais cette possibilité demeure encore mal connue par les Français.

Un fort recours au 100% Santé en janvier 

Bientôt deux mois après son entrée en application, quelles conclusions peut-on tirer de cette mesure, qui doit être source d’économies pour le budget santé des Français ? Le bilan est pour le moment contrasté concernant les audioprothèses.

D’un côté, d’après les premières données du réseau Santéclair, les appareils sans reste à charge ont été plutôt plébiscités en début d’année. Sur environ 5 000 audioprothèses vendues au mois de janvier, 34% appartiennent au panier de « classe 1 » (sans reste à charge) au sein du réseau Santéclair. Hors de ce dernier, cette proportion grimpe à 51%. 

Il apparait donc que les Français semblaient dans l’attente de l’application de cette réforme aux appareils auditifs. Pour rappel, le « RAC 0 », permet de fixer un prix maximal aux équipements de « classe 1 » : 950 euros par oreille. Prix qui est ensuite pris en charge à 100% par le couple Sécu/mutuelle, pour qu’il ne reste rien à la charge du portemonnaie de l’assuré.

Avant le 1er janvier, il fallait débourser en moyenne 1 500 euros pour chaque oreille, et le reste à payer pour le patient était de l’ordre de 850 euros, après les remboursements de la complémentaire santé et de l’Assurance maladie. Il s’agit donc d’un progrès non-négligeable pour les près de 6 millions de Français qui souffrent de problèmes d’audition : la moitié d’entre eux devraient être appareillés, mais seuls 35% le sont aujourd’hui (notamment, jusqu’ici, en raison du coût financier).

Une réforme encore mal connue par la moitié des Français

Néanmoins, malgré ce besoin d’équipement important, et les résultats encourageants du mois dernier, la réforme semble encore mal connue et mal comprise. En effet, selon une étude de BVA pour le Syndicat des audioprothésistes, à peine la moitié des Français (51%) aurait déjà entendu parler du reste à charge zéro.

Cette nouvelle possibilité gagnerait pourtant à être plus connue, car pour 88% des assurés qui en connaissent le principe, il s’agit d’une « bonne réforme ». Parmi les personnes interrogées, on constate également que 8% envisageraient de faire l’acquisition d’appareils, ou de renouveler les leurs, dès cette année. 

Reste à savoir si le choix de ces derniers se portera bien sur le panier 100% Santé. Car 54% des répondants affirment qu’ils préfèreront opter pour des audioprothèses de gamme supérieure et plus personnalisables. Ces prothèses qui n’entrent pas dans le cadre du RAC 0 restent eux (comme en optique et en dentaire) à un tarif fixé par le marchand, et avec donc un reste à charge pour l’assuré.

Le Reste à charge zéro : une façon d’économiser sur sa mutuelle

Pourtant, il semblerait que la qualité des dispositifs médicaux du 100 % Santé soit plutôt au rendez-vous. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a testé les appareils auditifs sans reste en charge l’année dernière, et affirme qu’ils se sont « révélés d’une efficacité équivalente à celle des modèles plus chers ».

L’offre du panier 100% est d’autant plus plébiscitée qu’elle propose un large choix : l’assuré peut opter soit pour des contours d’oreilles intra-auriculaires, soit pour des écouteurs déportés. Chaque appareil doit de plus comporter au moins trois options de « confort » : réduction du bruit du vent, réglage anti-acouphène et connexion sans fil

Il est donc possible de bénéficier de cette couverture de qualité tout en faisant des économies sur sa mutuelle santé. En effet, le panier du reste à charge zéro est accessible avec des contrats de complémentaire santé d’entrée de gamme (dits « responsables »). Vous pouvez donc avoir intérêt à opter pour une formule moins onéreuse, mais qui vous permettra d’être toujours aussi bien couvert pour vos soins optiques, dentaires et auditifs. N’hésitez donc pas à comparer les mutuelles santé en ligne pour vérifier que vous ne payez pas la vôtre trop cher.

Économisez jusqu’à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *