Malgré la crise, certaines entreprises continuent de croître et recrutent. C’est le cas de Luko, une assurance habitation 100% en ligne. Basée à Paris, celle-ci prévoit d’embaucher une centaines de personnes sur deux pôle particuliers : la technologie (développeurs, data scientist) et les métiers de l’assurance et du logement (gestionnaires de sinistres, experts en assurance, réparateurs, plombiers, serruriers, peintres).

Créée il y a trois ans, Luko est numéro 1 de la néo-assurance en Europe et dispose de bureaux en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Le recrutement se fait sur toute la France, voire en Europe, 40% de ses effectifs étant en télétravail total. Raphaël Vullierme, cofondateur de Luko, a précisé lundi dans l’émission La France Bouge, sur Europe 1, quels étaient les profils recherchés pour ces postes.

“Une passion du client”

Des jeunes diplômés, mais aussi “des profils plus expérimentés pour les gestionnaires de sinistres”, explique Raphaël Vullierme qui ajoute avant tout chercher “une passion du client, une volonté d’aider les particuliers”. D’ailleurs, des formations sont prévues au service client où les salariés, quel que soit leur poste, devront travailler “au moins un jour par mois pour comprendre quel est le but de Luko”.

“L’assurance n’est pas toujours bien vue mais chez Luko, on a une vraie passion pour aider les particuliers et c’est ce qu’on cherche chez nos nouvelles recrues”, poursuit-il. “Beaucoup d’humanité.

Parler anglais

Par ailleurs, la maîtrise de l’anglais est un impératif. Luko étant une entreprise européenne disposant de bureaux dans plusieurs pays étrangers, “on travaille aussi en anglais”, prévient Raphaël Vullierme. Autre précision : si le cofondateur de Luko assure qu’on y est bien payé, celui-ci précise en outre que “chaque salarié a des parts dans la société”.

Si vous êtes intéressé par ces offres d’emploi, vous pouvez postuler sur : luko.eu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *