2020 a été une année complexe pour l’assurance vie : les rendements des fonds en euros sont toujours aussi bas à cause des taux négatifs et la crise a orienté les Français vers des supports plus liquides tels que le Livret A ou le LDDS. Et pourtant, dans ce paysage désolé, le fonds en euros du contrat Garance Epargne a réussi à servir une rémunération de 2,75 % ! Une prouesse bien loin de la moyenne à environ 1 % pour les rendements des fonds en euros de l’assurance vie française.

Garance sert le meilleur rendement en assurance vie en 2020 pour ses fonds en euros

2,75 % : c’est le rendement (net de frais de gestion et avant prélèvements sociaux) le plus élevé pour un fonds en euros dans l’assurance vie française en 2020. Et ce fonds est celui du contrat Garance Epargne, particulièrement dynamique dans le contexte actuel. Cela marque tout de même une baisse de 0,25 point si l’on compare à l’année précédente (3 % en 2019). Ainsi, le rendement net d’Actif général Garance (le fonds en euros) se hisse à 2,28 % net de frais et de prélèvement sociaux.

Cela s’explique notamment par la stratégie de gestion de long terme par la filiale de Garance, Indép’AM, depuis plus de 15 ans. « Le fonds Actif général Garance comprend 72% d’obligations (pour une duration moyenne de 12 ans) et 28% d’actifs à plus haut niveau de risque et de rendement potentiel. De même qu’elle a permis de limiter l’effet des taux d’intérêt durablement très faibles, cette stratégie a largement prémuni le contrat Garance Epargne des conséquences économiques et financières de l’épidémie », explique Garance au sein d’un communiqué publier le 27 janvier dernier.

Garance différencie son fonds en euros de la concurrence par une diversification plus importante de son portefeuille : 15 % d’actions, 6 % d’OPC (Sicav, FCP) diversifiés, 5 % d’immobilier et 2 % d’infrastructures. Son rendement s’explique en outre par le faible montant des frais de gestion, seulement 0,5 %. Il est également stimulé par l’absence d’une PPB (provision pour participation aux bénéfices). De facto, la totalité de la performance incluant les plus-values est reversée au souscripteur. Toutefois, cela signifie que si les rendements obligataires continuent à diminuer, le fonds ne pourra pas que de réserves très minimes pour rattraper la perte de performance.

Un contrat permettant toujours un investissement garanti à 100 %

De surcroît, le contrat de Garance est muni d’un autre atout : la possibilité de souscrire une garantie en capital à 100 %. Cela est d’autant plus significatif que de très nombreux assureurs vie obligent les nouveaux souscripteurs à épargner sur un taux minimal d’UC (unités de compte) pour pouvoir ouvrir un contrat. L’investissement peut donc être totalement sécurisé. « Aucune pression n’est exercée sur les clients pour les pousser à opter pour des produits plus risqués ; ceux-là peuvent toujours choisir un profil d’investissement garanti à 100 % », vante Garance.

2020, une année difficile pour l’assurance vie

Cette performance est d’autant plus remarquable que 2020 a été une année difficile pour l’assurance vie française. Les épargnants ont préféré s’orienter vers des supports plus flexibles et liquides comme le Livret A ou le LDDS, ainsi que vers les nouveaux PER (plans épargne-retraite). On retiendra notamment que la décollecte nette de l’assurance vie s’élevait à 7,3 milliards à la fin de l’année 2020.

Aujourd’hui, l’actif général de Garance cumule quelque 4,8 milliards d’euros. Lancé en 2018, le contrat Garance Epargne fait état d’un encours total de 182,5 millions d’euros.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *