« Il va y avoir de la casse ». Les intervenants à cette matinée du cabinet d’avocats d’affaires Fidal ont, dans un même souffle, fait le constat que la situation des prestataires de formation allait se compliquer. Du fait du contexte particulier du départ à la retraite d’une génération entière de pionniers créateurs des années 70 ; et du fait de nouvelles sources de valeur créées par la réforme en cours.

Aventure émotionnelle

« Vendre son entreprise de formation ? À quel prix? À qui ? Comment?  Vendre son OF c’est une aventure émotionnelle parfois irrationnelle », témoigne Claude Mattio qui a cédé son activité de formation en alternance il y a trois ans.

« Le sujet est majeur, précise Claire Pascal, directrice générale de Comundi, et animatrice du débat. La génération de pionniers créateurs s’interroge sur l’avenir de leurs entreprises ; et la maîtrise de la digitalisation comme voie d’accès au marché devient centrale ». Bien vendre ou bien transmettre devient une urgence. « Marché B to C, CPF [ 1 ]Compte personnel de formation jQuery(“#footnote_plugin_tooltip_1215_1”).tooltip({ tip: “#footnote_plugin_tooltip_text_1215_1”, tipClass: “footnote_tooltip”, effect: “fade”, fadeOutSpeed: 100, predelay: 400, position: “top right”, relative: true, offset: [10, 10] });, fin de la mutualisation pour les entreprises de 50-300 salariés… La réforme contraint les OF à de profondes mutations ou à se regrouper », analyse Cyril Parlant, avocat Fidal, responsable du pôle économie de la connaissance du cabinet.

Anticipation

Pour négocier au mieux une cession et rendre l’opération la moins irrationnelle possible, les experts de Fidal ont donné des débuts de réponses. « Avant tout chose, bien mettre à plat l’entreprise d’un point de vue juridique et fiscal », indique Giovanna Figuccio, chargée chez Fidal d’accompagner les processus de vente. Mais aussi préparer son départ en faisant monter des cadres ou en organisant une transmission patrimoniale à ses enfants si ceux-ci en ont envie. En moyenne, ajoute-t-elle, une vente se réalise sur 6 à 12 mois.

Délicate définition de valeur

L’évaluation de la valeur du capital à transmettre est un moment fondamental du processus. « Il faut préparer ses bases de calcul : quel Ebitda [ 2 ]Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization (Ebitda). En français : Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Baiida) jQuery(“#footnote_plugin_tooltip_1215_2”).tooltip({ tip: “#footnote_plugin_tooltip_text_1215_2”, tipClass: “footnote_tooltip”, effect: “fade”, fadeOutSpeed: 100, predelay: 400, position: “top right”, relative: true, offset: [10, 10] });, quel coefficient multiplicateur…, et faire l’inventaire de ses forces et faiblesses », préconise Anne-Laure Goetzinger, spécialiste en évaluation de valeur et négociation chez Fidal.

Il est fondamental aussi, selon elle, de « bien se préparer à toutes les questions sur l’endettement financier net de la structure, de définir le prix plancher sous lequel on ne descendra pas, et de limiter les clauses d’ajustement de prix ». Autant de points financiers très techniques qui nécessitent conseils. « S’ajoutent par ailleurs de délicates questions fiscales et patrimoniales », concluent Arnaud Jamin, fiscaliste, et Marie- Lorraine Henry, juriste notarial.

Tous s’accordent sur le fait que la valeur d’une entreprise de formation tient bien sûr à la force de sa marque, la pérennité et solidité de sa clientèle, ses expertises… Mais également, de plus en plus, à ses certifications, labels qualités, agréments (type CHSCT), réactivité digitale… Autant d’éléments qui complexifient la transmission d’entreprise.

Notes   [ + ]

1. Compte personnel de formation
2. Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization (Ebitda). En français : Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Baiida)

function footnote_expand_reference_container() { jQuery(“#footnote_references_container”).show(); jQuery(“#footnote_reference_container_collapse_button”).text(“-“); } function footnote_collapse_reference_container() { jQuery(“#footnote_references_container”).hide(); jQuery(“#footnote_reference_container_collapse_button”).text(“+”); } function footnote_expand_collapse_reference_container() { if (jQuery(“#footnote_references_container”).is(“:hidden”)) { footnote_expand_reference_container(); } else { footnote_collapse_reference_container(); } } function footnote_moveToAnchor(p_str_TargetID) { footnote_expand_reference_container(); var l_obj_Target = jQuery(“#” + p_str_TargetID); if(l_obj_Target.length) { jQuery('html, body').animate({ scrollTop: l_obj_Target.offset().top – window.innerHeight/2 }, 1000); } }

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *