L'ACPR supervise le risque informatique L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution mène des travaux sur la gestion opérationnelle du risque informatique et cyber par les acteurs financiers. Elle a mis en place une stratégie dédiée en matière de supervision prudentielle visant à améliorer le cadre d’évaluation de ce risque et à adapter la réglementation et les bonnes pratiques.L’expérience de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) n’est pas nouvelle en matière de risque informatique [1] mais les évolutions récentes de ce risque, qui prend une ampleur inédite aux conséquences potentiellement systémiques [2], conduisent à renforcer les actions du superviseur tout comme celles des établissements ou organismes contrôlés. Pour sa part, la Banque de France en a fait une priorité dans le cadre des …

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *